Choose Your Location
Corporate - Worldwide

Vous êtes ici

24/04/2019

Résultats T1 2019

 

 

Une croissance organique robuste
Des hausses de prix de vente compensant intégralement l’inflation des coûts d’achat
Priorité à l’amélioration de la rentabilité avec l’optimisation du dispositif industriel en Amérique du Nord

 

 

Paris, le 24 avril 2019

 

Points clés

  • Croissance organique(1) solide au T1 2019 (+3,7% vs. T1 2018), tirée par les segments EMEA (+5,8%) et Sport (+19,4%)
  • Chiffre d’affaires net de 625 M€, soit +10,0% à taux de change courants par rapport au T1 2018, reflétant la croissance organique, l’intégration de Lexmark aux Etats-Unis et un effet de change positif principalement lié au dollar US
  • Hausses des prix de vente compensant intégralement l’impact de l’inflation persistante des matières premières et des coûts de transport
  • EBITDA ajusté(2) hors IFRS 16 de 36 M€ représentant 5,7% du chiffre d’affaires, soit une hausse de 20% accompagnée d’une amélioration de 50 points de base de la marge comparé au T1 2018 (30 M€, 5,2% du chiffre d’affaires)
  • Plan d’optimisation du dispositif industriel en Amérique du Nord annoncé en avril en vue de réaliser les synergies liées à l’acquisition de Lexmark et de réduire la base de coûts dans la région
  • Priorités 2019 du Groupe : amélioration durable de la rentabilité et désendettement

(1) La croissance organique est la croissance à périmètre et à taux de change constants et ne reflète donc que les effets volume, mix et prix (à noter : dans la CEI, les ajustements de prix sont destinés à compenser les fluctuations des devises et ne sont par conséquent pas inclus dans la croissance organique). Voir définition des indicateurs alternatifs de performance en fin de document.

(2) EBITDA ajusté : les ajustements portent notamment sur les dépenses liées aux restructurations, aux acquisitions et aux rémunérations en actions. Voir la définition des indicateurs alternatifs de performance en fin de document.

 

Commentant ces résultats, Fabrice Barthélemy, Président du Directoire, a déclaré :

 « Au premier trimestre 2019, Tarkett enregistre une croissance organique solide tirée par une bonne performance en EMEA et le dynamisme continu du Sport. En Amérique du Nord, nos équipes se sont concentrées sur l’amélioration de l’efficacité opérationnelle. Dans les pays de la CEI et en Amérique latine, notre politique proactive d’augmentation des prix nous a permis de compenser un impact négatif des mouvements de change. L’environnement économique reste cependant difficile compte tenu de l’inflation des matières premières et des coûts de transport. Nous sommes très satisfaits de voir les hausses de prix que nous avons passées en 2018 couvrir complètement l’inflation de nos coûts d’achat au premier trimestre. Nous continuerons à adapter nos prix avec cet objectif et restons concentrés sur nos enjeux 2019 d’amélioration durable de la rentabilité et de désendettement. »

Chiffre d’affaires du T1 2019 par segment

(1) La croissance organique est la croissance à périmètre et à taux de change constants et ne reflète donc que les effets volume, mix et prix (à noter : dans la CEI, les augmentations de prix destinées à compenser les fluctuations des devises ne sont pas incluses dans la croissance organique.). Voir définition des indicateurs alternatifs de performance en fin de document.

 

Le chiffre d’affaires du Groupe affiche un taux de croissance soutenu (+10,0%) au premier trimestre 2019, grâce à la croissance organique (+3,7%) qui génère 22 millions d’euros supplémentaires par rapport à 2018 et à l’intégration de Lexmark et des autres acquisitions ciblées de 2018 (+3,8%) dont la contribution s’élève à 22 millions d’euros sur le trimestre. De plus, le chiffre d’affaires a bénéficié d’un effet de change positif (+2,4%) de 14 millions d’euros, reposant principalement sur l’appréciation du dollar contre l’euro.

Le segment EMEA bénéficie d’un effet de base favorable par comparaison au premier trimestre 2018 et réalise une croissance organique de 5,8%. Cette performance reflète principalement l’augmentation des volumes pendant le trimestre. Les ventes sont particulièrement fortes au Royaume Uni et en Scandinavie, demeurent élevées en Europe Centrale et stables en France, tandis qu’elles baissent en Turquie et au Moyen-Orient. Le chiffre d’affaires publié augmente de 4,7% et inclut un effet de change négatif de 1,1%, principalement lié aux mouvements qui ont affecté la couronne suédoise.

Le chiffre d’affaires du segment Amérique du Nord est en baisse de 0,6% en croissance organique, la baisse des volumes étant compensée presque intégralement par les hausses substantielles des prix de vente.  L’activité de moquette commerciale a vu ses ventes se stabiliser sur le trimestre et le chiffre d’affaires en revêtements de sol souples affiche une légère baisse par rapport à l’année dernière après une année 2018 très dynamique. L’intégration de Lexmark se traduit par un effet périmètre positif de 12,4%, soit la majeure partie de la croissance du trimestre. Le chiffre d’affaires publié augmente de 19,7% et inclut également un effet de change positif de l’ordre de 8,0%, reflétant l’appréciation du dollar US par rapport à l’euro.

Le segment CEI, APAC & Amérique latine enregistre un chiffre d’affaires en baisse organique de 2,2%. Dans les pays de la CEI, le chiffre d’affaires est en baisse organique en raison d’une diminution des volumes, qui a été partiellement compensée par l’amélioration du mix. L’activité au Brésil et en Amérique latine continue de croître fortement, tirée par des volumes soutenus et des hausses de prix de vente. Les ventes en Asie-Pacifique sont en baisse d’une année sur l’autre à taux de change et périmètre constants, en raison d’une activité plus basse en Australie. Le chiffre d’affaires publié est en baisse de 3,2% et inclut également un effet de change négatif de l’ordre de 1,0% en raison de la faiblesse du rouble russe et du real brésilien par rapport à l’euro.

La croissance du segment Sport reste toujours particulièrement bien orientée au premier trimestre, qui est structurellement bas en raison de la saisonnalité de cette activité. Le chiffre d’affaires a augmenté de 19,4% à taux de change et périmètre constants. Les acquisitions ciblées de 2018 (Thermagreen, The Tennis & Track Company and Grassman) augmentent les ventes de 2,6% sur le trimestre. Le chiffre d’affaires publié est en hausse de 29,1% et inclut également un effet de change positif de 7,0% suite à l’appréciation du dollar US par rapport à l’euro.  

Télécharger le communiqué de presse : FR - EN