Choose Your Location
Corporate - Worldwide

Vous êtes ici

21/04/2015

Résultats premier trimestre 2015

Résultats du premier trimestre 2015

Forte croissance du chiffre d’affaires (+13,9%)

 

Paris, 21 avril 2015

Chiffres clés

Chiffre d'affaires net

Le chiffre d’affaires net s’élève à 561 millions d’euros, en hausse de 13,9% par rapport à 493 millions d’euros au premier trimestre 2014.

L’évolution du périmètre de +10,5% reflète les acquisitions de Desso (consolidé depuis le 1er janvier 2015), Gamrat Flooring et Renner Sport Surfaces. L’effet change représente +3,6% résultant principalement de la dépréciation de l’euro au premier trimestre.

A données comparables (taux de change et périmètre constants), le chiffre d’affaires est stable (-0,2%). Les tendances positives observées dans la région EMEA en 2014 se sont renforcées, tandis que le segment Sports réalise de nouveau une bonne performance au premier trimestre, qui est structurellement le plus faible de l’année. A l’inverse, la région CEI souffre toujours de la dévaluation du rouble, de la contraction de l’économie russe et du conflit en Ukraine. En Amérique du Nord, la montée en charge de la nouvelle ligne de production de dalles vinyle VCT à Florence (Alabama) continue à pénaliser les volumes de l’activité commerciale.

 

EBITDA ajusté

L’EBITDA ajusté s’élève à 31,8 millions d’euros vs. 34,2 millions d’euros au T1 2014 (retraité pour refléter l’impact de l’IFRIC 21 de -1,6 millions d’euros). La marge d’EBITDA ajusté recule à 5,7% (-120 points de base vs. T1 2014 retraité). La progression des volumes en EMEA et dans le Sport, l’érosion du prix de certaines matières premières et l’intégration de Desso ont permis une amélioration de l’EBITDA ajusté. Ces éléments positifs n’ont cependant pas totalement compensé le recul des volumes et le mix défavorable en Russie et en Ukraine ainsi que le décalage temporel entre la dévaluation du rouble et la mise en œuvre des hausses de prix de vente. Les coûts liés au démarrage de la nouvelle ligne de dalles vinyle VCT de l’usine de Florence (aux USA) continuent de pénaliser les résultats.

Michel Giannuzzi, Président du Directoire de Tarkett, a déclaré :

« Au premier trimestre, les ventes sont restées stables à périmètre et taux de change constants. Ceci reflète la forte progression des segments EMEA et Sports qui compense l’impact de la faible demande dans les pays de la CEI. L’intégration de Desso progresse bien et le Groupe démarre la commercialisation de ses sols connectés très innovants (FloorInMotion). Tarkett poursuit la mise en œuvre de sa stratégie de croissance durable et profitable, complétée par une politique sélective d’acquisitions, tout en conservant une attention à la performance opérationnelle. »

 

Ventes par segment

L’amélioration des conditions de marché observée en 2014 en EMEA s’est accélérée sur ce premier trimestre, le chiffre d’affaires progressant de 5,2% à données comparables. La France reste impactée par des conditions de marché défavorables et une faible activité dans la construction et affiche ainsi des ventes en retrait. Les pays nordiques enregistrent une belle croissance organique, seule la Finlande présente un recul de ses ventes sur le trimestre. Les marchés en Europe centrale et en Allemagne font preuve d’une bonne dynamique. L’Europe du Sud poursuit son rebond, à la faveur de l’accélération de la reprise enregistrée en Espagne et en Italie. L’intégration des activités européennes de Desso, dont la contribution sur le trimestre s’élève à 49,1 millions d’euros, progresse bien. Les bons résultats du segment durant le trimestre ont été également nourris par le dynamisme de nos dalles vinyle haut de gamme (LVT) dont nous avons par ailleurs lancé de nouvelles collections : iD Inspiration Limited Edition® (en pose collée) et iD Inspiration Loose-lay® (en pose plombante qui nécessite très peu de préparation du sol).

Les ventes en Amérique du Nord ont reculé de 3,4% à données comparables. Le début de l’année s’est avéré faible dans toutes les activités. Les volumes de l’activité commerciale ont été de nouveau impactés par la montée en charge de la nouvelle ligne de dalles vinyle VCT de l’usine de Florence (Alabama), limitant la capacité de Tarkett à satisfaire totalement la demande. En données reportées, le chiffre d’affaires a crû de 15,6% à la faveur de l’affaiblissement de l’euro par rapport au dollar américain.

 

Le segment CEI, APAC & Amérique latine affiche une baisse organique de ses ventes de 10,9% (reflétant uniquement les volumes et le mix).

En Russie, les augmentations de prix de vente de janvier et février (de 15% à 20% en fonction des produits) ont permis de limiter l’impact net de la dévaluation des devises à -16 millions d’euros sur les ventes  et -5 millions d’euros sur l’EBITDA ajusté. Les volumes ont souffert d’une faible demande, accentuée par un déplacement du mix vers les produits d’entrée de gamme. Les résultats du trimestre ont également pâti du conflit en Ukraine.

Dans les pays de la CEI, Tarkett a lancé des gammes de parquet très innovantes utilisant la technologie d’impression digitale qui offre une très grande diversité de designs. Grâce à cette innovation, il est en effet possible d’imprimer des images, des éléments graphiques ou des textes sur le parquet, et de modifier les couleurs et les nuances associées au grain individuel de chaque latte.

Les ventes ont progressé en Chine et en Australie tandis qu’elles se sont légèrement contractées en Amérique latine, sous l’impact du ralentissement de l’économie au Brésil.

Les ventes du segment Sports ont crû de 49% à données comparables, grâce à de bonnes conditions de marché en Amérique du Nord. Le premier trimestre reste cependant le plus faible de l’année en volumes et peut difficilement être extrapolé à l’ensemble de l’année. En données reportées, le chiffre d’affaires est en hausse de 83% à la faveur de l’affaiblissement de l’euro par rapport au dollar américain et de la contribution à hauteur de 9,6% de Desso Sports et Renner Sport Surfaces.

 

Perspectives 

Le renforcement récent du rouble démontre que l’environnement économique en Russie reste volatile. Tarkett maintiendra sa forte réactivité pour adapter ses prix de vente, son offre produits et sa structure de coûts aux conditions de marché. Dans les autres régions, la demande devrait rester positive et le Groupe devrait bénéficier de ses efforts de productivité et d’innovation. L’affaiblissement de l’euro ainsi que l’érosion modérée des prix de certaines matières premières devraient également contribuer positivement.

                                                                                                                       

Une conférence-audio pour les analystes aura lieu le mercredi 22 avril à 10h30. Elle sera disponible en direct et en différé sur www.tarkett.com.

 

Calendrier financier - les publications ont lieu après bourse

  • 24 avril 2015 : Assemblée Générale Annuelle

  • 29 juillet 2015 : résultats financiers du premier semestre 2015

  • 21 octobre 2015 : résultats financiers du troisième trimestre 2015

 

 

Télécharger le communiqué de presse : FR - EN